Le journal d'Andréanne - Mai ✍🏼

Aujourd’hui je te parle de ressources humaines. J’adoreee les membres de mon équipe, je suis plus que chanceuse de les avoir mais les RH, c’est beaucoup plus compliqué que je le pensais..! (Si tu es entrepreneure et que tu lis ce journal, je suis certaine que tu es à la même place que moi)

 

Pour te donner un peu une idée de la structure RH chez Womance, nous avons un bon nombre d’employées qui sont là depuis plusieurs années. Sur environ 40 employées, 16 employées à temps plein sont là depuis plus de trois ans. J’ai une chance incroyable! Mais cela amène son lot de défis. Pourquoi? Parce que Womance a vécu beaucoup de changements au courant des dernières années. Que ce soit dans l'augmentation des styles vestimentaires, la variété des nouvelles catégories de produits, la diversification des canaux de vente avec l’ouverture de boutiques, les défis liés aux nouvelles plateformes comme TikTok, l’entrepôt qui doit être de plus en plus efficace, le site Web qu’on améliore constamment, et tout ça sans compter sa petite soeur Sans-Façon, qui prend un peu de temps de tout le monde, tout ça implique beaucoup de nouveautés! (Pour vous donner une petite idée, Sans-Façon a trois employées exclusivement pour elle : représentante aux ventes, chimiste et créatrice/gestionnaire de médias sociaux. Toutes les autres ressources sont séparées avec Womance.)

 

Ce qui fait qu’à travers les 3-4 dernières années, beaucoup d’employées ont vu leur poste évoluer. Anne-Sophie est passée de gestionnaire de médias sociaux à coordonnatrice marketing et image de marque avec trois personnes sous sa supervision. Cynthia était préposée aux colis pour devenir gestionnaire de l’entrepôt. Marie-Pier, embauchée comme coordonnatrice du design et des achats, est maintenant directrice artistique. Maude, qui a commencé comme préposée aux colis tout en faisant quelques heures à la boutique, est maintenant gérante de celle de Québec. Et j’en passe! Ces personnes ont évolué dans l’entreprise parce qu’on leur a proposé de nouvelles tâches ou parce qu’elles ont manifesté l’envie de changer de poste ou de prendre de nouvelles responsabilités. Et c’est ce que j’aime le plus chez Womance, que les filles aient la chance d’avancer. C’est la beauté d’une jeune entreprise! On entre pour un poste, mais on ne sait jamais comment cela peut se dessiner pour la suite. 

 

Par contre, je ne vais pas vous cacher que ça amène son lot de défis, particulièrement lorsque le poste change et qu’on devient en quelque sorte gestionnaire d’équipes. Plus l’entreprise grossit, plus il est important que les gestionnaires en place soient capables de prendre des décisions et de gérer leurs enjeux sans que la direction soit toujours impliquée. Ça a l’air simple comme cela, mais c’est loin de l’être! Arrivée à un moment dans l’entreprise, je me suis posé plusieurs questions à savoir comment je pourrais arriver à ce que ces personnes qui sont chez nous depuis longtemps puissent être capables d’évoluer dans leurs postes et d’acquérir les compétences pour répondre aux attentes. J’ai parlé à plein de ressources et à plusieurs entrepreneurs. Il y avait deux solutions. Soit on les forme avec des professionnels en gestion et ressources humaines tout en étant conscient qu’il se peut que ça ne fonctionne pas (ce n’est pas tout le monde qui devient un bon gestionnaire, et ce, parfois même si on démontre beaucoup de volonté. Perso, j’apprends encore beaucoup jour après jour à être gestionnaire. Ce n’est jamais parfait et toujours en évolution). Il se peut qu’on investisse temps et argent, mais que les résultats soient absents. Soit on embauche des gens qui possèdent déjà les compétences, ce qui est plus radical. Viser la performance rapide plutôt que l’apprentissage constant. En toute sincérité, l’option #2 ne m’a jamais passé par la tête. Et je me foutais complètement du risque que ça ne fonctionne pas. J’avais envie d’essayer et de voir ce qui était possible. C’était une première chez Womance et il y a une première fois à tout! Et ça s’est vraiment bien passé. Ce sont 6-7 employées qui ont suivi la formation de gestionnaires qui se déroulait sous ateliers en groupe et le changement se fait déjà sentir. En fait, je crois qu’elles ont avant tout gagné en confiance et ça change tout dans leur travail. Hâte de voir comment ça se déroulera au courant des prochains mois/années, mais je suis vraiment fière qu’elles aient accueilli cette nouvelle expérience avec ouverture, écoute et envie d’apprentissage. Elles étaient toutes vraiment heureuses quand on leur a présenté l’idée de la formation, elles avaient toutes cette soif d’apprendre et ça, c’est wow.



Sinon, au mois de mai, j’ai annoncé une grooosssseee nouvelle à l’équipe. J’ai très très très hâte de vous en parler. Ça m’a rendue pas peu fière non plus de voir leurs visages quand je leur ai dit. Et mon petit doigt me dit que vous serez très heureuses vous aussi! Je vous en dis plus bientôt. 

- Andréanne Marquis, fondatrice de Womance & Sans-Façon Cosmétiques

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.